[News Assurances] La gestion des risques : une question fondamentale, trop souvent négligée par les dirigeants d’entreprise

Publié le 25 octobre 2016

Partager :

Plusieurs raisons justifient de se pencher sur le sujet fondamental de l’assurance : il s’agit d’abord d‘être en conformité avec la réglementation sur certaines activités ayant besoin d’être couvertes.

Ensuite, le chef d’entreprise doit s’assurer que les précautions nécessaires ont été prises vis-à-vis de ses employés, afin de les protéger dans le cadre de leurs activités. 

Par ailleurs "des lacunes dans ce domaine peuvent constituer un facteur bloquant dans le cadre de la signature d'un contrat avec un partenaire ou client, qui va généralement s'assurer d'une bonne couverture ; or très souvent le sujet arrive sur la table dans l'urgence au moment de signer le deal", détaille Sylvie Ménashé, directrice générale chez CRF Assurances.

Enfin, les start-ups se retrouvent pour la plupart confrontées à un moment au sujet de la levée de fonds : or le pacte d’actionnaires exige souvent un certain nombre d’assurances qui vont protéger le dirigeant, au cas où un imprévu l’empêche d’exercer ses fonctions. (lire notre article sur le pacte d'actionnaires et ses obligations ici)

 

L’offre Smart’Start®

CRF Assurances propose en primeur aux incubateurs, l’offre Smart’Start®.

L’idée ? « Envisager le sujet dès le démarrage et non pas dans l’urgence, avec des garanties financièrement accessibles pour la structure mais qui vont l’inciter à se positionner sur un certain nombre de points vitaux dans le cadre de son développement », poursuit Sylvie Ménashé. En d’autres termes : protéger les attaques sur l’activité et sur les dirigeants et donner accès à un certain nombre de couvertures calibrées pour qu’elles soient en phase avec le stade de développement de l’entreprise et ses capacités financières. « Cela leur permettra de mettre un pied à l’étrier et de faire grossir le contrat si nécessaire en fonction de l’évolution de l’entreprise ».

 

Pourquoi choisir CRF Assurances ?

CRF Assurances occupe ce terrain depuis 18 ans et accompagne plus de 550 sociétés à forte croissance, dont 40 % ont déjà un pied à l’international. « Nous avons déjà un portefeuille assez conséquent de sociétés qui sont sensiblement identiques. Cela fait sens car nous avons ainsi plus de facilité à obtenir des garanties qu’ils auraient eu du mal à trouver seuls ». Grâce à son expertise, CRF Assurances dispose ainsi d’une excellente capacité à gérer les sinistres, généralement longs et coûteux pour des sociétés de technologie.

 


Mots-clés

  • #riskmanagement
  • #risque
  • #dirigeant

Laissez nous un commentaire

Prénom et Nom
Votre adresse email
Votre commentaire