2019-05-27T00:00:00+01:00
[#CRFTips] Protection contre les Cyber-attaques : les entreprises françaises à la traîne

[#CRFTips] Protection contre les Cyber-attaques : les entreprises françaises à la traîne

Publié le 27 mai 2019

Partager :

61% des entreprises interrogées auraient été victimes de cyber-attaques en 2018, explique Hiscox dans son enquête. C'est un chiffre alarmant, d'autant plus que ce chiffre est en nette progression (45% en 2017). Alors qui sont les moins touchés ? de quel préjudice parle-t-on ? et comment se protègent les entreprises expertes ? Voici quelques éléments de réponse.

 

Les experts de la cyber sécurité

Le rapport ferait état de 81% des entreprises françaises dites "novices" sur le sujet des attaques informatiques. Au rang des bons élèves, on compte les américains, les allemands et les belges, bénéficiant d'une meilleure préparation.

Par ailleurs, les entreprises de petite taille (moins de 50 salariés), jusqu'alors moins touchées par les cyber-attaques et moins averties seraient de plus en plus dans le viseur des cyber-attaques (47% d'entre elles victimes en 2018 contre 33% en 2017).

Les experts de la sécurité ont deux secrets : ils lui allouent un budget important. En effet, leurs dépenses tournent autour de 1,28 million d'euros ce qui représente une hausse de 24% par rapport à l'année dernière. Et elles ne comptent pas s'arrêter là comme le souligne Hiscox, 67% d'entre elles vont revoir ce budget à la hausse.

La deuxième cause d'inviolabilité des experts est la place donnée à la cyber sécurité : les entreprises lui dédient un service spécifique. Et à ce sujet, "Les nouvelles réglementations applicables ont été des événements déclencheurs : 84% des entreprises européénnes ont expliqué qu'elles avaient changé leur stratégie après l'entrée en vigueur du RGPD", rappelle Hiscox.

 

Un préjudice financier qui explose

67% des sociétés en France ont subi au moins une cyberattaque en 2018, pour un coût moyen d'environ 100.000 euros.

La moyenne des pertes financières chez les entreprises victimes se situe à 327.797 euros, contre 203.429 euros en 2017.

On parlerait même de 621.838 euros de pertes moyennes dans les entreprises entre 250 et 999 employés, contre 144.000 euros en 2017.

Sur le terrain de la perte, "Les entreprises allemandes sont celles qui ont le plus souffert : l'une d'elles a déclaré une perte totale de 42 millions d'euros sur l'année", précise Hiscox.

 

S'équiper d'une police cyber autonome

Sur 5.400 entreprises, dans sept pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, Belgique, France, Allemagne, Espagne et Pays-Bas), l'enquête a démontré que seulement 10% des organisations peuvent être qualifiées "d'expert" en matière de cyber sécurité.

Celles-ci souscrivent de plus en plus à des polices d'assurances spécialisées : elles sont 41% en 2018 contre 33% en 2017

"Elles mettent en place une stratégie de cyber sécurité et se préparent mieux aux attaques, avec la volonté notamment de s'équiper d'une véritable police cyber autonome", conclut Astrid-Marie Pirson, directrice technique de la souscription chez Hiscox France.

 

Découvrez notre offre Cyber'Assur en cliquant ici

Pour un conseil ou une simulation, n'hésitez pas à nous contacter au 01 55 46 80 60 ou sur contact@crfassurances.com 

 

A propos de CRF Assurances 

Depuis 1999, CRF Assurances - Courtiers d’Assurances Experts et Indépendants - accompagne plus de 650 entreprises dans la gestion de leurs risques financiers et de leurs sinistres. CRF Assurances négocie des solutions d’assurances dédiées aux Institutions Financières, Startups,  Sociétés de croissance, ETI et Incubateurs en Responsabilité Civile, Dommages aux biens, risques Techniques & Spéciaux et Assurances de Personnes.

85, rue Edouard Vaillant | 92300 Levallois Perret | Tel +33 (0)1 55 46 80 60| contact@crfassurances.com


Mots-clés

  • #Cyber
  • #CyberAttaque
  • #Piratage
  • #CyberCriminalité
  • #Ransomware
  • #Intrusion
  • #Virus
  • #Pishing
  • #Data
  • #Sécurité
  • #Malware
  • #Spyware
  • #Hacker

Laissez nous un commentaire

Prénom et Nom
Votre adresse email
Votre commentaire